Gérez votre site :

52 610 Webmasters - 771 788 Membres INSCRIPTION - Mot de passe oublié ?

Discussion du forum

News

Vous êtes sur la discussion La plus belle histoire 8D

Forum :: Jeux :: Discussion
Ouvert La plus belle histoire 8D
de Alice (nature-de-chat - créé le 15 sept 2013 à 15h 38
17 reponses - 370 vues
modifié il y a 10 ans
Alors je reprend le topic de Pouinnie qui es un peu tomber aux oubliettes pour voir si il y a des futurs n'écrivains ou n'écrivaines parmis les webinautes pour savoir qui c'est qui gagne vous (ceux qui ne participe pas) vote (je change les règles 8D) Au bout de 5 histoires vous voterait et au bout de 10 votes je dis qui c'est qu'à gagner ah oui au fait :

J'ai voulu vous le dire, et je vous le dis sur ce topic :

JE RESTE SUR WEBI-WEBIDEV !!!!!!!!!!
Voici les réponses de cette discussion : (page 1/1)

le 15 sept 2013 à 16h 07 (il y a 10 ans)
En ligne Pi-Panda (petit-pas
YOUPIIIIII !!!! Tu auras quand même une bonne moyenne t'inquiète !! C'est trop dur de quitter Webidev !!!
le 15 sept 2013 à 16h 36 (il y a 10 ans)
En ligne Alice (nature-de-chat
Oui je reste avec ma pandawan et tout mes (futurs ) potes !!
le 15 sept 2013 à 18h 14 (il y a 10 ans)
En ligne maelis (miniwizifarm
extrait du chap 16 du tome 2 de mon livre "la guerre des loups :



Poussière de roc se réveilla dans un fossé boueux et puant avec un mal de crâne. Il conservait de vagues souvenirs des loups qui avaient bondi sur lui avant de le jeter dans ce trou. Il entendait encore la voix méprisante de Fleur de lys «  Pouah ! Et dire que je me suis frotté à sa fourrure miteuse... ». Malgré les blessures et la fatigue, il tenta d'escalader les parois glissantes mais la boue le ramena vite à la réalité. Il était piégé. De désespoir, il hurla. Quelqu'un lui répondit. La voix était familière et rassurante, comme celle de sa mère mais en légèrement plus aigu. Il regarda en haut
_ Il y a quelqu'un ?
A sa grande surprise, une tête se découpa sur le bleu du ciel. A contre-jour, il ne put distinguer qui se tenait plus haut.
_ Qui est là ?
Une voix espiègle lui répondit.
_ Patte de lionne, patate !
Le guerrier bondit sur ses pattes.
_ Patte de lionne !
Celle-ci disparut un instant mais Poussière de roc entendit ses cris.
_ Venez ! Je l'ai trouvé mais il est coincé... Non, toi tu les surveilles... C'est ça ! Et tu crois qu'ils vont se garder tous seuls !.. C'est moi la chef de patrouille alors tu t'inclines ! Merci.
Le grand loup gris reconnaissait bien là le caractère de sa sœur. Cependant, il se demandait où était passé les guerriers ennemis. Puis, il se souvint des confidences qu'il avait faites à Fleur de lys et de ses sourires étranges. Il comprenait maintenant. Le camp était en danger.
A cet instant précis, la terre trembla. Au loin, les cimes des arbres tombaient peu à peu, faisant voler la terre et la poussière en un gigantesque nuage brun qui s'approchait lentement. Les loups paniquèrent. Ils se mirent tous à galoper le plus loin possible des troncs qui tombaient sur le sol, oubliant leur compagnon, toujours pris au piège dans le fossé.
Poussière de roc les appela en vain. Il n'y avait plus âme qui vive aux alentours. Alors, il se laissa choir dans la boue et se mit à pleurer.
le 18 sept 2013 à 16h 35 (il y a 10 ans)
En ligne Alice (nature-de-chat
c'est joliment écrit mais bon ça ressemble beaucoup à la guerre des clans ;)
le 21 sept 2013 à 18h 15 (il y a 10 ans)
En ligne maelis (miniwizifarm
c'est normal, c'est dans la même forêt, au même moment
le 22 sept 2013 à 9h 18 (il y a 10 ans)
En ligne Alice (nature-de-chat
Ah ok !

Moi je poste aussi :
1
L’éveil

Dans les profondeurs de la nuit noire une gorgée d’eau salée me brûla la gorge j’éclatai en sanglot j’étais seule j’avais froid et pourtant un feu me brulait de l’intérieur.
Je me réveillai en sursaut, tremblante encore de mon cauchemar, j’avais 11 ans aujourd’hui, je m’appelle Nihala mais c’est aujourd’hui que je vais voire si j’ai la mutation que certains des humains exilés ont, j’ai une jumelle donc peut-être avons nous quelque chose en communs ?
Je ne sais pas je me levas alors de mon lit de feuille et de mousse et sortit de ma chambre :
« Joyeux anniversaire ! »
Ma famille avait hurlé ces mots, je souris bien malgré moi
« Chut vous allez réveiller tous le voisinage !
-Désolé, bon pas trop stressée » me questionna Adhonna ma sœur jumelle
«Si quand même, bonne anniversaire, et toi ça va pas stresser ?
-Si mais je brûle d’impatience de savoir ! En plus les rites sont secrets et ça me fait un peu peur
-Oui à moi aussi !
-Bon les filles il faut y aller justement vous n’aimeriez pas être en retard pour votre test ? » Cette fois c’était Sinaïh mon père qui avait parlé, il avait les cheveux blond très foncé comme les nôtres, il avait une musculature parfaite ses yeux était noire d’encre le regard chaleureux.
-Bien sûr que nom » rétorquai je
« Alors allons-y » là c’est Soanarine, ma mère qui avait enfin parlé qu’elle était belle maman ! Ses longs cheveux roux de feux qui retombaient en cascade sur ses épaules et ses yeux bleus-gris de glace entouré d’un cercle noire, Adhonna et moi nous avions les même au détail près, son sourire éclatait de lumière
Pas étonnant qu’avec mon père ils avaient l’air d’avoir vingt ans ! Je lança :
« Allons-y ! »
Et sur ceux nous sortirent de la maison, nous traversâmes le centre du camp et poussèrent la porte du test j’eu peur, qu’est-ce qui va se passer je devrais faire quoi ? Les questions se bousculèrent dans mon esprit quand on me tiras de ma rêverie, un homme taillé comme un piquet les jambes longues et fines, le visage en pointe, cet homme sec ne plaisait pas, sa voix claqua :
« Je pense que nous avons la les deux sœurs jumelles Nihala et Adhonna je me trompe ?
-Non monsieur vous vous trompez pas » Prenant mon courage à deux mains j’osé lui parler car, il faut l’avouer, cet homme me faisait un peu peur, faisant comme si je n’existais pas il dit à mon père :
« Alors nous allons procéder à l’évaluation » il sifflait ces mots, je déglutis. Mon père nous pris par l’épaule « On vous laisse » Maman nous pris dans ses bras et dis « Bonne matinée les filles » et fis un bisou sur le front de chacune de nous et ils s’en allèrent, un poids s’installas dans ma poitrine, on aurait ensuite dit que cette homme prenez conscience qu’on n’était pas sourde :
« Alors mesdemoiselles, je m’appelle Cronach, nous allons faire le premier test, suivait moi » je n’avais vraiment pas envie de le suivre mais je ne sais pas quel miracle j’avançai et le suivis il nous emmena dans une pièce où il y avait un tube de verre où trois personnes grand maximum pouvait y entrer, une fente s’y créa il nous dit :
« Ici entrer mesdemoiselles.» Je le fis et à peine nous étions entrer la fente se referma sur nous, Il nous informa qui allé nous envoyé plusieurs ondes produites par des émetteurs, destinées à nous faires révélées nos pouvoirs, la première fut une assourdissante plainte aigu come un ultrason amplifié je me boucha de suite les oreilles mais rien à faire cela me provoqua une grande douleur et je me tordis, ma sœur était de même et c’était un vrai supplice de nous voire comme ça toutes les deux, ensuite la plainte se tut quelque instant mais juste après une décharge m’envahit le corps et quelques instant après ça ce finissait. Je pense que ce fut des heures et des heures après que Adhonna eut une réaction étrange, j’avais l’impression que comme dans mon rêve un feu ardent me dévorais de l’intérieur quand soudain Adhonna se releva et droite elle le va les mains, ferma, les yeux et congela les émetteurs sans les toucher, Cronach ouvris la fente et s’exclama :
« Eh bien, elle à ta sœur des pouvoirs ! Vas-y sors » elle s’exécutât, et Cronach referma aussitôt la fente je me retrouvais donc encore seule.




le 22 sept 2013 à 21h 38 (il y a 10 ans)
En ligne Akiяą (fansub
Extrait du tome 1 ( Euh, je suis pas écrivain ( ou pas encore ! Ah ! ) ) de : Le journal sans nom...
Chapitre 1 : Trahison.

Il...Avait les mains douces.
Son regard était si intense...comme si il allait
m'embrasser d'un moment à l'autre.
Mon cœur battait comme les tambours du quatorze juillet, et mes joues était rouge comme du ketchup/tomate.
J'étais un peu comme un haricot perdu dans une soupe de courgette - ce qui est affreusement dégoûtant, qui veux goûter ? - .
Pour en revenir à Tommy et son visage de mannequin trop parfait...Je crois qu'il ne m'embrassera jamais.
Je suis trop grande, trop mince, avec des pastèques et des ballons de foot à la place de poitrine, des lunettes style "Harry Potter à l'école des sorciers", et je m'habille comme une crotte ( restons polie. )
- Julia...Tu es vraiment jolie, tu sais.
T'es sûr qu'il a des yeux ce mec ?!Bon, j'avoue que sa m'est allée droit au cœur, mais...
- Euh...Mer-merci ( NOOOOOOOOOOOOON )...Tommy.
Sa sonne comme si le "Mer" était le début de "Merde" à la place de "Merci" !Pourquoi je perd ma dignité face à lui ?
le 23 sept 2013 à 17h 55 (il y a 10 ans)
En ligne Alice (nature-de-chat
Personne ne vote pour les histoires ?? Moi je fait des critiques mais c'est tout continuons sur les critiques Smiley
ou pas Smiley
le 24 sept 2013 à 17h 37 (il y a 10 ans)
En ligne Pi-Panda (petit-pas
Akira attention aux fautes ce n'est pas "si il" mais "s'il" "sa sonne" mais plutôt "ça sonne"... La règle du "sa" "ça" et une des erreurs les plus fréquentes attetion :) Smiley
le 24 sept 2013 à 19h 37 (il y a 10 ans)
En ligne Alice (nature-de-chat
oUi c'est vari tu votes pour quelqu'un Pi-Panda ?
le 24 sept 2013 à 20h 25 (il y a 10 ans)
En ligne Pi-Panda (petit-pas
Toi Alice mais toi aussi il y a quelques fautes d'orthographe ^^ (Je suis pénible pour ça :p)
le 25 sept 2013 à 13h 05 (il y a 10 ans)
En ligne Alice (nature-de-chat
Je sais que je fais des fautes et thanks piour le vote
le 24 nov 2013 à 16h 23 (il y a 10 ans)
En ligne Cammy Kammy (prominence
Titre : Tourment
Par : Moi
Résumé : Prochainement.

Chapitre 1 - Tamara


Entre la rue Saint Laurent et Saint Charles se trouvait la petite ruelle de Brook.
C'est là que Steph et sa famille vivent, dans un petit bâtiment abîmé est usé au fil des années.
Le logis de cette famille de quatres personnes devenaint trop petit et étroit dès que le petit dernier Louis gagna l'âge de raison, et qu'Alexiel eu ses quatorze ans.
On pouvait les entendre se plaindre de famine et d'injustice; que les pauvres faisaient aussi partis de la société humaine
et que si, demain, on assassinés tous les "non-riche", il ne resterait qu'environ moins d'une centaines de personnes dans ce monde.
Certains approuvés cet idée et votaient pour le partage des richesses tandis que d'autres n'aimaient pas ce choix et rejoignaient le côté
obscur et raciste en votant pour l'élimination des "déchets".
C'était comme un combat entre chiens et chats.Sauf que là, ha!c'était des humains.
Aujourd'hui encore, la presse parlait de ce débat.
Le père de Steph : George, ramenait du poisson frais et le journal que la famille attendait depuis la veille.
En voici un extrait :

"A la une aujourd'hui :

UN COMBAT ENTRE CHIENS ET CHATS :

Interview de M. Le Premier Ministre Alexander Napoint.

Journaliste : Bonjour, M. Le Premier Ministre Napoint.Pouviez-vous m'accorder cinq minutes de votre temps ?
M. Napoint : Bien sûr.Je suis à votre disposition en forme comme malade.
Journaliste : Que pensez-vous de ce grand débat entre riches et pauvres ?
M. Napoint : J'en pense ce que tout le monde pense.Enfin, la plupart.Nore devise est mère de nos actions.
Le partage des richesses est une option.Mes frères et moi même pensons à un autre moyen pour que les riches n'aboient pas colère.
Journaliste : En êtes-vous certain ?
M. Napoint : Certain.D'autres questions ?
Journaliste : Voici la lettre d'une enfant des bas-fonds nommée Pomme : "M. Le Premier Ministre, mon prénom est Pomme.
J'ai 10 ans et ma mère est trèèèès triste parce que vous êtes méchant avec nous, les pauvres.On est humain aussi, monsieur.
Je vous en supplie, rendez le sourire à ma maman !".Que pouviez-vous en répondre ?
M. Napoint : Je suis certain que la mère de la petite Pomme sera très bientôt heureuse.Mais je ne puit en dire davantage.Il faudra alors attendre le 15 Avril.
Ensuite ?
Journaliste : C'est tout pour le moment.Merci de votre coopération, M. Le Premier Ministre Napoint.Merci et au revoir."

Steph ne tarda pas à réagir :
- QUOI ? C'est lui qui dit ça mais je me rappelle bien, allez, y a pas si longtemps qui disaient lui et sa femme...comment qu'elle s'appellait déjà, la grosse?
Grosse Bertha ?
- Steph, enfin ! Dame Bertha Napoint, rappliqua sa mère, apparement amusée mal grès ses paroles.
- Ah ouai, Bertha Poinpoint...Bref, ben lui et M'dame Poinpoint machin là...y a pas si longtemps qui disaient qu'il fallait éliminer ces "trucs" qui salissent
la nature de leurs pieds sals.Jamais j'pardonnerai à cette sumo de bas-fonds, avec son arrière-train qui r'semble au ballon de Gégé !!
- Pomme, c'est pas la fille de Stelly, maman ?
- Si, Julia.Elles habitent au-dessus de nous, si je me rappelle bien...D'ailleurs, apportez ce panier de beurre et de pain à Pomme.
Sa mère est à l'hôpital et elle s'occupe des courses.

Pomme avait, comme elle le disait dans sa lettre dix ans.Elle avait de doux cheveux châtains et sentait le melon.
Louis l'aimait beaucoup, depuis le jour où elle lui a rendu son doudou qu'il avait fait tombé à la rivière.En faîtes, tout le monde l'aimait.
Sa mère est très fragile et souffre aux poumons : elle a donc dut être hospitalisée.
Donc, pour résumer, Steph rapportait de quoi dîner à la petite Pomme qui, en échange, ramenait son délicieux repas que toute la ruelle adorait : sa soupe aux épinards.
Steph reprit l'ancien panier qui servait à ramasser les champignons pour remplacer les papiers usés de leur père par le beurre et le pain.
le 24 nov 2013 à 16h 38 (il y a 10 ans)
En ligne Alice (nature-de-chat
Oh ! C'est original. Mais il y a pas mal de fautes même si je dois en faire moi aussi. Mais c'est yolie !
le 24 nov 2013 à 16h 43 (il y a 10 ans)
En ligne Cammy Kammy (prominence
Merci ! :)
le 24 nov 2013 à 16h 44 (il y a 10 ans)
En ligne Cammy Kammy (prominence
Si tu parles des fautes dans les phrases de Steph, elles sont faîtes exprès.
le 24 nov 2013 à 18h 46 (il y a 10 ans)
En ligne Alice (nature-de-chat
Euké !
Poster un message
Veuillez vous connecter pour poster sur le forum.

Webidev | v2.10.0 | © Webidev 2007 - 2024 | Contact